En mode responsable : vers une industrie éthique et durable

Appinio Research · 26.07.2023 · 15min Temps de lecture

Surconsommation, seconde main, minimisation des déchets… Appinio retrace tout ce que vous devez savoir sur la mode responsable en France

La mode responsable (ou éthique), c'est la « conscience tranquille » de l'industrie de la mode. Elle met l'accent sur l'impact social et environnemental de la production et de la consommation de vêtements. L'idée, c'est de réduire les effets néfastes de cette industrie sur la planète, les travailleurs et les communautés, tout en favorisant des pratiques plus durables et éthiques.

 

La mode responsable, c’est aussi l’objet de notre dernière enquête en partenariat avec la boutique en ligne de mode responsable Sellpy. Ensemble, nous avons plongé dans les habitudes en termes de mode et d’habillement de 1 000 consommateurs français, âgés de 16 à 65 ans. L’étude a également été réalisée auprès de répondants allemands : contactez-nous si ces résultats vous intéressent !

 

Bien plus qu'une simple tendance éphémère, la mode responsable est un véritable tournant qui prend en compte les considérations sociales et environnementales de l'industrie de la mode. Dans cet article, nous allons explorer les différents aspects de la mode responsable ainsi que le rapport qu’ont les Français face à ce phénomène.

 

L’objectif de cette étude est donc d'analyser les tendances actuelles en matière de pratique sportive chez les Français, à travers une enquête menée auprès d'un échantillon de 1 000 participants âgés de 16 à 65 ans.

 

kisspng-pdf-adobe-acrobat-computer-icons-pdf-icon-5b23e6c8b6f817.8485504415290794967495

Appinio a résumé l'ensemble des résultats de l'étude en un court rapport. Vous êtes intéressé(e) ? Vous pouvez le télécharger gratuitement en fournissant vos coordonnées. Nous ne vous spammerons pas - promis !

 

Les vecteurs de la consommation en France

 

La consommation de vêtements en France est un aspect essentiel de la vie quotidienne des Français. Le pays a une longue tradition dans l'industrie de la mode, et la façon dont les gens s'habillent reflète souvent leur style personnel, leur identité et leurs préférences esthétiques. Mais alors comment les Français sélectionnent-ils leurs vêtements et quels critères prennent-ils en compte lors de nouveaux achats ? Accordent-ils de l'importance à l'impact environnemental dans leur consommation de vêtements ?

 

 

Comment nous pouvons l’imaginer, certains facteurs sont particulièrement importants pour les consommateurs lors de l'achat de nouvelles pièces. Le prix, par exemple, est le facteur qui apparait être le plus important pour les Français lors de leurs achats. Ce sont 90 % des participants de l’étude qui considèrent un prix abordable comme plutôt, voire très important, et 85 % qui accordent une grande importance à la qualité des vêtements. Les Français, dans leurs achats, recherche donc un équilibre entre le rapport qualité prix et la durabilité des vêtements.

 

 

Lorsqu'il s'agit de l'importance accordée à l'environnement et à la durabilité lors de l'achat de nouveaux vêtements, les chiffres démontrent une sensibilisation croissante. Environ 26 % des personnes interrogées estiment que c'est un facteur important. Cependant, presque un tiers (29 %) des participants accorde une importance relativement faible à ces considérations environnementales.

 

 

L'adoption d'une consommation réfléchie dans le domaine de la mode représente un défi majeur. Les habitudes d'achat évoluent positivement avec une prise de conscience croissante de l'importance de la qualité des vêtements et de leur durabilité. Les consommateurs jouent un rôle clé en intégrant pleinement ces préoccupations dans leurs choix vestimentaires, contribuant ainsi à un avenir plus durable pour l'industrie de la mode. L’économie circulaire, visant à limiter la surconsommation en proposant des articles de seconde main, fait ainsi l’objet de la deuxième partie de cet article.

 

 

Le marché de la seconde main

 

Les consommateurs cherchant de plus en plus d’alternatives durables et responsables, le marché français des vêtements d'occasion a énormément progressé ces dernières années, avec une hausse de 13 points d'acheteurs en seulement quatre ans (source : Statista). Les plateformes en ligne et les boutiques physiques dédiées à la vente de vêtements d'occasion se multiplient, offrant aux acheteurs une large sélection de pièces à des prix attractifs.

 

 

Notre étude sur le sujet s’accorde sur cette popularité avec près de deux tiers (64 %) des répondants indiquant avoir acheté des vêtements d'occasion au cours des 12 derniers mois. Parmi les raisons les plus fréquentes d'acheter des vêtements d'occasions, le prix est le vecteur principal pour 76 % des répondants. Environ 46 % des personnes interrogées considèrent également l'impact environnemental.

 

 

Parmi les obstacles qui empêchent certains répondants d'acheter (plus souvent) d'occasion, la difficulté à trouver sa taille (27 %), le risque de défaut du vêtement (21 %) ou encore une aversion pour la sensation des vêtements déjà portés sont le plus revenus.

 

 

 

Qu'est-ce qui vous empêche d'acheter (plus souvent) d'occasion ?

Qu'est-ce qui empêche les Francais d'acheter (plus souvent) d'occasion ?

 

 

 

Minimisation des déchets dans l'industrie de la mode

 

Réduire sa fréquence d’achat : un pas vers la durabilité

 

Consommer mieux, et ce, dans toutes industries, c’est surtout consommer moins. La mode ne fait pas exception, bien au contraire. La surproduction et la surconsommation de vêtements ont un impact considérable sur l'environnement. La mode responsable promeut donc la réduction des déchets en encourageant la durabilité des produits.

 

 

En ce qui concerne la fréquence de leurs achats, la majorité des participants de l’étude adoptent une approche réfléchie. Environ 42 % des personnes interrogées déclarent acheter de nouveaux vêtements seulement tous les quelques mois, tandis que 23 % affirment le faire chaque mois. Consommer moins, c’est aussi montrer sa volonté de ralentir son rythme de consommation pour privilégier des choix plus durables.

 

 

Réduire la fréquence de ses achats de vêtements, c'est également éviter de les faire dormir pendant plusieurs mois, voire plusieurs années dans ses placards. Selon l'enquête, seulement un quart des personnes interrogées indique qu'aucun vêtement dans leur placard n'a jamais été porté, tandis que 34 % ont déclaré avoir au moins six articles dans leur garde-robe qui n’ont jamais été portés.

 

 

Réfléchir à ses habitudes de consommation et privilégier des vêtements qui sont réellement portés permet de réduire le gaspillage et de gérer sa garde-robe de manière responsable.

 

 

Parmi ceux qui portent rarement certains de leurs vêtements, 38 % des répondants expliquent que c'est parce qu'ils manquent d'occasions de les porter. Environ 20 % mentionnent qu'ils ne savent pas comment les porter ou les combiner, tandis que 18 % indiquent qu'ils ne les aiment pas.

 

 

Quelles sont les raisons pour lesquelles vous portez rarement certains de vos vêtements ?

Pourquoi les Francais portent rarement certains de leurs vêtements ?

 

Seulement une petite partie des personnes interrogées, 13 %, affirme ne pas posséder de vêtements qu'ils ne portent pas.

 

La mode d'occasion peut également être une solution pour donner une nouvelle vie à des vêtements sous-utilisés, participant ainsi à une démarche plus durable dans la consommation vestimentaire.

 

 

Si vous souhaitez découvrir l’étude en détail, téléchargez le rapport complet ici :

 

Le recyclage : pilier de la mode circulaire

 

La conception de vêtements de qualité, durables et intemporels, qui ne se démodent pas rapidement, c’est tout ce sur quoi repose la mode durable. La promotion de l'économie circulaire est essentielle, en encourageant la réutilisation, le recyclage, le surcyclage et la réparation des vêtements pour prolonger leur durée de vie.

 

 

En France, de nombreux influenceurs sur des plateformes telles que TikTok et Instagram s'investissent activement dans la promotion du recyclage et surcyclage des vêtements. Ils partagent des tutoriels et des astuces pour montrer comment coudre, découdre et recoudre d'anciens vêtements et les transformer en pièce complètement nouvelle. Une vieille jupe se voit transformée en tote bag, un vieux drap en top d’été. Une approche responsable de la mode, qui permet également d'exprimer sa créativité tout en étant respectueux de l'environnement.

 

 

La réduction des déchets et la consommation réfléchie est au cœur des préoccupations de plus en plus de consommateurs. Une grande partie du recyclage dans la mode se concentre sur les vêtements d'occasion. Mais quelle est l'ampleur réelle de la mode d'occasion en France ?

 

 

Les Français achètent-ils réellement des vêtements de seconde main ? Selon notre étude, un tiers des répondants possèdent une partie de vêtements d'occasion dans leur garde-robe, tandis que pour 28 % d'entre eux, c'est la moitié de leur garde-robe.

 

 

 

Quelle part de votre garde-robe est composée de vêtements d’occasion ?

Quelle part de la garde-robe de la population est composée de vêtements d’occasion ?

 

 

La mode d'occasion est de plus en plus répandue en France, comme le montrent les données. Selon l'étude, 64 % des répondants ont acheté des vêtements d'occasion au cours des 12 derniers mois. Cela démontre que de nombreux Français adoptent activement des pratiques de mode circulaire en privilégiant les vêtements de seconde main.

 

 

En plus de profiter à la planète et à nos portes monnaies, le fait d’acheter de la seconde main peut également avoir un rôle sur le moral. Synonyme de bonne action pour certain et de bonne affaire pour d’autres, 50 % des répondants se sentent mieux en achetant des vêtements d'occasion plutôt que du neuf. De plus, 80 % des personnes interrogées estiment que le shopping d'occasion est plus socialement acceptable qu'il y a cinq ans, soulignant ainsi un changement d'attitude favorable envers ce type de shopping.

 

 

Valoriser les matériaux durables pour une industrie de la mode plus respectueuse

 

L'une des premières considérations de la mode responsable réside dans le choix des matériaux, et 75 % des répondants s’accordent sur l’importance des matériaux durables lors de l’achat d’un vêtement d’occasion. Les fibres naturelles telles que le coton biologique, le lin et le chanvre sont privilégiées, car elles nécessitent moins d'eau et d'intrants (produits appliqués aux cultures pour améliorer leur rendement) chimiques que leurs homologues conventionnels (Source). De plus, le recours aux matériaux recyclés ou innovants, tels que les textiles à base de bouteilles en plastique recyclées, permet de réduire l'empreinte environnementale de l'industrie.

 

 

Les répondants sont 34 % à associer la qualité des vêtements, qui ont une longue durée de vie, à la durabilité dans la mode. Juste après, la réduction des emballages (30 %) et l'achat d'occasion (28 %) sont considérés comme des facteurs importants de la mode durable par de nombreux Français.

 

Parmi les facteurs suivants, lequel/lesquels associez-vous le plus à la durabilité dans la mode ? (plusieurs réponses possibles)

Facteurs de la durabilité dans la mode selon la population

 

 

En ce qui concerne les matériaux à éviter, il est important de se méfier des fibres synthétiques à base de pétrole, telles que le polyester et l'acrylique. Ces matériaux ont une empreinte environnementale élevée en raison de leur fabrication à partir de ressources non renouvelables et de leur lente dégradation dans l'environnement. De plus, les teintures et les traitements chimiques nocifs utilisés dans certains textiles conventionnels peuvent également causer des dommages environnementaux significatifs.

 

 

 

Conditions de travail équitables, transparence et traçabilité

 

La mode responsable met également l'accent sur les conditions de travail équitables pour les travailleurs de l'industrie textile. Cela signifie garantir des salaires décents, des horaires de travail raisonnables, ainsi que la sécurité et la santé des employés. Les marques responsables cherchent à travailler avec des fournisseurs et des usines qui respectent ces normes et à créer une chaîne d'approvisionnement transparente.

 

 

Les consommateurs sont de plus en plus conscients de l'importance de connaître l'origine des produits qu'ils achètent. La mode responsable favorise la transparence et la traçabilité tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Cela implique de fournir des informations sur les pratiques de production, les matériaux utilisés, ainsi que les certifications et labels pertinents. Les marques responsables mettent en avant ces informations pour permettre aux consommateurs de faire des choix éclairés.

 

 

Lorsqu'ils achètent des vêtements d'occasion, les consommateurs accordent une grande importance à certains facteurs qui reflètent leur prise de conscience grandissante en matière de durabilité et d'éthique dans la mode. La production équitable est un facteur crucial pour 68 % des consommateurs. Ils cherchent à privilégier les vêtements issus de chaînes d'approvisionnement transparentes et éthiques, reflétant ainsi leur préoccupation pour les droits des travailleurs et le respect des conditions de travail décentes.

 

 

Le pays d'origine est un autre critère essentiel pour 57 % des répondants. Cette préférence met en évidence le souci de connaître la provenance des vêtements et le désir de soutenir des chaînes d'approvisionnement éthiques et responsables, voire locales. Privilégier les vêtements fabriqués dans des pays respectant des normes sociales et environnementales élevées, c’est aussi exprimer une volonté de contribuer à une industrie de la mode plus responsable.

 

 

De plus en plus soucieux, les consommateurs sont ainsi amenés à faire des choix plus réfléchis lorsqu'ils achètent des vêtements. Leur volonté de soutenir une mode plus responsable et respectueuse de l'environnement, ainsi que des droits des travailleurs, témoigne d'une évolution positive vers une consommation consciente et engagée. En privilégiant des vêtements d'occasion ou issus de sources éthiques, ils contribuent activement à la construction d'un avenir plus durable et éthique dans l'industrie de la mode.

 

 

Sensibilisation et éducation

 

La mode responsable ne se limite pas seulement aux marques et aux entreprises, elle concerne également les consommateurs. La sensibilisation et l'éducation jouent un rôle clé pour encourager un changement de comportement. Des campagnes de sensibilisation sont lancées pour informer les consommateurs sur les enjeux de l'industrie de la mode et les inciter à adopter des habitudes de consommation plus durables.

 

Exemples de campagnes de sensibilisation :

Rien de neuf : des milliers de particuliers s’engagent à acheter le moins d’objets neufs possible pendant un anRien de neuf : des milliers de particuliers s’engagent à acheter le moins d’objets neufs possible pendant un an

 

Campagne de sensibilisation contre la fast fashion sur Instagram. (@Raphaël Glucksmann, Député européen)

Campagne de sensibilisation contre la fast fashion sur Instagram. (@Raphaël Glucksmann, Député européen)

 

 

En conclusion, la mode responsable est une approche holistique qui considère l'ensemble du cycle de vie d'un vêtement. En intégrant des considérations telles que les matériaux durables, les conditions de travail équitables, la réduction des déchets, la transparence et la sensibilisation, cette approche vise à créer une industrie de la mode plus éthique et durable.

 

La nécessité de sensibiliser davantage les consommateurs aux enjeux de l'environnement et de la durabilité dans l'industrie de la mode est indéniable. Les entreprises et les marques doivent mettre en avant leurs pratiques écoresponsables et fournir des informations transparentes sur la durabilité de leurs produits. L'éducation des consommateurs sur l'impact de leurs choix de mode est essentielle, les encourageant à opter pour une consommation plus consciente et responsable.

 

En tant que consommateurs, nous avons le pouvoir de soutenir cette évolution en faisant des choix responsables et en encourageant les marques à adopter des pratiques plus respectueuses de l'environnement et des droits humains.

 

 

Si vous souhaitez découvrir l’étude en détail, téléchargez le rapport complet ici :

 

 

 

 

Vous souhaitez réaliser votre propre étude ?

Curieux de savoir ce qu'Appinio peut vous apporter ? Prenez rendez-vous avec nos chargés d'études

 

Améliorez votre stratégie d'études de marché

Recevez les dernières informations, rapports, astuces et autres directement dans votre boîte de réception.

You can call this via showToast(message, { variant: 'normal' | 'error' }) function