Rencontres et relations amoureuses : il y a de l'amour dans l'air

Appinio Research · 07.02.2023 · 21min Temps de lecture

Rencontre et relation amoureuses en 2023

Les rencontres et relations ont toujours été une préoccupation majeure pour de nombreuses personnes. Afin de mieux comprendre les opinions des gens sur ces sujets, Appinio a réalisé une étude auprès d'un échantillon représentatif de 1 000 Français, explorant les subtilités des relations et l'impact des applications de rencontres.

 

Dans cet article, nous discuterons des résultats de notre étude menée en collaboration avec notre invité spécial Jorge Bueso, Senior Consumer Research et Insights Manager chez Spark Networks. Nous aborderons la manière dont les gens entament une relation, les expériences des célibataires, le rôle des applications de rencontres dans la recherche de l'amour et les dernières tendances dans le monde des rencontres.

 

kisspng-pdf-adobe-acrobat-computer-icons-pdf-icon-5b23e6c8b6f817.8485504415290794967495

Appinio a résumé l'ensemble des résultats de l'étude en un rapport de 10 pages. Vous êtes intéressé ? Vous pouvez le télécharger gratuitement en fournissant vos coordonnées. Nous ne vous spammerons pas - promis !

 

 

“L'envie d'aimer” : Comment les relations amoureuses naissent-elles ?

 

Trouver l'amour peut s'avérer être une quête ardue, mais les voies empruntées pour y parvenir sont multiples et variées. Des rencontres traditionnelles grâce à des amis communs ou lors d'événements sociaux, à la place croissante qu’occupent les applications et sites de rencontres en ligne, la façon dont les individus entament une relation est en constante évolution. Dans cette section, nous explorons la manière dont les couples français ont commencé leur histoire d'amour.

 

Selon notre étude sur les rencontres et les relations, 31 % des Français ont rencontré leur partenaire actuel par le biais de leur cercle familial et amical, avec une tendance plus marquée chez les répondants âgés de 55 à 65 ans.

 

Le lieu de travail se positionne comme le deuxième moyen le plus courant pour les Français de trouver leur partenaire actuel(le), avec 16 %. Cette tendance est particulièrement marquée chez les personnes âgées de 35 à 44 ans, atteignant 20 %. 

 

Il est intéressant de noter que les relations amoureuses sur le lieu de travail ont longtemps été mal perçues. Mais avec l'arrivée des jeunes générations sur le marché du travail, avoir une relation amoureuse ou sortir avec quelqu'un issu de son environnement professionnel ne semble plus aussi tabou.

 

Les applications et les sites de rencontres se classent en troisième position comme moyen le plus courant pour les Français de trouver leur partenaire, avec 12 %. Il n'est pas surprenant que ce canal soit particulièrement populaire parmi les segments les plus jeunes, avec les 35-44 ans en tête à 20 %, suivis de près par les 25-34 ans à 17 %.

 

En quatrième position, nous retrouvons l'école ou l'université, avec un pourcentage de 15 %. Cette voie est surtout privilégiée par les jeunes de la génération Z, atteignant 27 %, ainsi que par les “millennials” (génération Y) à hauteur de 17 %.

 

"Ne me quitte pas" : Les défis du célibat

Être célibataire à l'ère moderne peut être à la fois passionnant et difficile. Il y a d'innombrables opportunités pour rencontrer de nouvelles personnes et explorer différentes perspectives romantiques. Cependant, le célibat peut également engendrer solitude et frustration. Le monde des rencontres peut parfois sembler écrasant ou injuste pour certains.

 

Dans cette section, nous allons explorer les expériences des célibataires et leur façon de naviguer le monde des rencontres, en abordant les défis et les stratégies qui mènent à des rencontres réussies.

 

Malgré l'évolution des mentalités envers le célibat ces dernières années, de nombreux préjugés persistent souvent, suggérant que le célibat est d'une certaine manière "inférieur" à une relation. Ces préjugés peuvent entraîner des stéréotypes et des suppositions négatives sur les célibataires, comme l'idée qu'ils sont seuls, malheureux ou incapables de trouver un partenaire.

 

Le fait d'être en couple est souvent considéré comme un signe de réussite sociale. La société accorde généralement une grande importance aux relations amoureuses et les célibataires peuvent être perçus comme ayant une certaine lacune à cet égard.

 

De plus, certaines personnes considèrent le célibat comme une situation temporaire qu'il convient de "corriger" en trouvant un(e) partenaire, plutôt que de le voir comme un choix de vie valide. Cette attitude peut exercer une pression sur les célibataires pour qu'ils cherchent activement une relation, même s'ils sont satisfaits de leur statut de célibataire.

 

Pour plus d'un célibataire français sur trois (39 %), la recherche d'un partenaire romantique est soumise à des pressions. Les groupes d'âge les plus susceptibles de ressentir cette pression sont les 45-54 ans et les 25-34 ans (50 % et 49 % respectivement).

 

Ceux qui se sentent poussés à sortir et à avoir un(e) partenaire mentionnent la société dans son ensemble comme principal facteur de pression (55 %). Le fait que l'économie tout entière soit centrée sur les couples et les familles n'arrange pas les choses. Une société qui n’est pas faite pour vivre seul(e), avec, par exemple, un accès au logement beaucoup plus compliqué pour les célibataires. 

 

Malheureusement, les amis (36 %) et la famille (31 %) figurent également parmi les sources de stress lorsqu'il s'agit de se sentir sous pression. Peut-on réellement parler de réunion de famille si personne ne remet en question votre orientation sexuelle ou ne vous demande quand vous allez trouver un partenaire et fonder une famille, comme votre cousine Émilie ?

 

"Et si tu n'existais pas" : Les rencontres en ligne et leur popularité croissante

 

L'Appiniomètre sur les rencontres et les relations révèle que 25 % des Français déclarent être actuellement célibataires, avec plus d'un quart d'entre eux (28 %) en quête active d'un(e) partenaire. Cette étude met en évidence que 55 % des Français ont déjà utilisé ou utilisent actuellement des applications ou des sites de rencontre. Parmi eux, près de la moitié (47 %) espèrent trouver une relation sérieuse grâce à ces plateformes, et 43 % des utilisateurs d'applications pour célibataires trouvent ces outils utiles, voire très utiles.

 

Au cours de la dernière décennie, les sites et applications de rencontre en ligne ont gagné en popularité. Elles offrent aux utilisateurs la possibilité de trouver des partenaires potentiels en fonction de leurs intérêts communs, de leurs préférences et de leur proximité géographique. Les utilisateurs créent des profils détaillés comprenant des informations telles que leur âge, leur emplacement, leurs photos et même les résultats de tests de personnalité comme le MBTI. Ces informations sont ensuite utilisées par les algorithmes des applications pour proposer des rencontres correspondant aux préférences de chaque utilisateur.

 

Une fois la connexion entre deux personnes établie, les utilisateurs peuvent engager des conversations en envoyant des messages sur l'application et décider s'ils souhaitent passer à l’étape suivante des rencontres hors ligne. Certaines applications de rencontres proposent également des fonctionnalités supplémentaires telles que le chat vidéo ou des événements virtuels pour faciliter les échanges avant les rencontres en personne.

 

Bien que les rencontres en ligne aient révolutionné le monde des relations, elles ne sont pas exemptes d'inconvénients, notamment le risque de tromperie ou de déception. Certaines personnes remettent également en question leur capacité à remplacer les rencontres traditionnelles en face à face. Cependant, la popularité indéniable des applications de rencontres suggère qu'elles resteront et continueront d'influencer la façon dont les gens abordent la romance et les relations à l'avenir.

 

Du coup, que vous cherchiez une rencontre passagère ou le grand amour, les rencontres en ligne vous offrent un monde rempli de possibilités et de surprises. Alors, que le bal virtuel commence.

 

 

 

 

"Elle est d'ailleurs" : les avantages des applications de rencontres selon les Français

 

Les applications et les sites de rencontres sont devenus de plus en plus populaires parmi les amateurs de rencontres en ligne pour de nombreuses raisons :

 

  • Facilité d'entrer en contact avec d'autres personnes

38 % des utilisateurs affirment qu'il est facile d'engager une conversation avec quelqu'un sur les applications de rencontres. Pour de nombreuses personnes, ces plateformes offrent un moyen de réduire les barrières sociales et de faciliter les interactions avec les autres. Cela est particulièrement bénéfique pour les individus timides, introvertis ou souffrant d'anxiété sociale, ou qui souhaitent rencontrer des personnes en dehors de leur cercle social habituel.

 

  • Commodité

38 % estime également que les applications de rencontres sont pratiques, en particulier pour ceux qui ont un emploi du temps chargé ou qui vivent dans des régions où il peut être difficile de rencontrer quelqu'un de nouveau.

 

  • Accessibilité

Pour plus d’un tiers des utilisateurs (35 %), la disponibilité des applications de rencontres est un point important : les applications de rencontres sont disponibles en permanence, sans contraintes d'horaires d'ouverture, ce qui permet aux utilisateurs de se connecter et de faire des rencontres à tout moment.

 

  • Un plus grand nombre de prétendant(e)s

Un autre aspect attrayant réside dans la possibilité d'accéder à un plus grand nombre de partenaires potentiels. Environ un quart (23 %) des utilisateurs soulignent que les applications de rencontre offrent un vaste choix de profils, ce qui augmente les chances de trouver un(e) partenaire compatible (ou plusieurs !) par rapport aux méthodes traditionnelles de rencontre.



 

 

"Ma préférence" : Les meilleures applications de rencontres selon les Français

Même si vous n'avez pas utilisé personnellement l'un de ces services de rencontre, vous avez certainement déjà une idée des applications de rencontre les plus populaires. 

 

  • Meetic 

Meetic est le canal le plus utilisé pour trouver un partenaire en France, selon notre Appiniomètre. Environ 21 % des utilisateurs ont (déjà eu) recours à cette plateforme, avec une popularité particulièrement marquée chez les 45-65 ans. Meetic est une plateforme de rencontres en ligne bien établie, offrant une variété de fonctionnalités et une large base d'utilisateurs à travers le pays. Les utilisateurs peuvent créer des profils détaillés et rechercher des partenaires potentiels en fonction de leurs préférences et leurs intérêts communs.

 

En plus de Meetic, d'autres applications de rencontres populaires en France comprennent Tinder, lancée en 2012. 

 

  • Tinder 

Tinder est célèbre pour son interface de glissement (“swipe”) permettant aux utilisateurs d'exprimer leur intérêt en balayant les profils vers la gauche ou la droite. Environ 18 % des Français familiers des applications de rencontre utilisent Tinder, particulièrement les 25-34 ans (28 %) et les 16-24 ans (40 %).

 

  • Badoo

Badoo est une autre plateforme de rencontres bien connue, disponible à la fois en tant que site web et application. Initialement lancé comme un site de réseautage social, Badoo est devenu un service axé sur les rencontres, offrant des fonctionnalités gratuites et payantes. Avec une présence dans plus de 190 pays, Badoo possède une large base d'utilisateurs et propose des fonctionnalités telles que la vérification des photos et le chat vidéo pour faciliter les interactions entre les utilisateurs. Environ 18 % des Français présents sur ces plateformes  utilisent Badoo, en particulier les 35-44 ans (25 %) et les 55-65 ans.

Enfin, bien que seuls 3,7 % des amateurs de rencontres en ligne déclarent se servir fréquemment d’adopteunmec.com, ce service occupe toujours une place parmi les quatre applications les plus utilisées en France. AdopteUnMec se distingue par son concept unique, où les femmes peuvent "adopter" des hommes en les ajoutant à leur panier avant de pouvoir entamer une conversation.

 

 

 

"Quand on n’a que l’amour", mais pas de chance : les inconvénients de l'utilisation des applications de rencontres selon les Français

 

  • Le Ghosting

Le ghosting est l'un des problèmes les plus fréquemment évoqués sur les applications de rencontres. Selon l'Appiniomètre, un peu plus d’un quart des utilisateurs (28 %) ont été victimes de ghosting sur ces plateformes. Cette pratique consiste à mettre fin à toute communication sans explication ni avertissement. La personne qui subit le ghosting se retrouve alors dans l'incertitude, se sentant rejetée et éprouvant de la confusion, de la frustration, de la colère, de la tristesse, voire une méfiance générale.

 

  • L'accent mis sur les qualités superficielles

Les applications de rencontres peuvent inciter à accorder une importance excessive à l'apparence physique et aux qualités superficielles, au détriment de liens plus profonds basés sur des valeurs ou des intérêts communs. Par exemple, 39 % des répondants à l'étude indiquent s'intéresser principalement à l'apparence d'un(e) partenaire potentiel(le).

 

  • Paralysie du choix

Le nombre important de personnes disponibles sur les applications de rencontres peut être accablant. Il devient alors difficile de faire un choix parmi toutes ces possibilités et de trouver le ou la partenaire idéal(e). Bien que des algorithmes soient mis en place pour faciliter la sélection, ils peuvent engendrer d'autres problèmes, tels que le renforcement des préjugés sociétaux en favorisant certains groupes raciaux ou ethniques, au détriment d'autres, ou même d'exclure certaines communautés. La banalisation de cette forme de racisme sur les apps de rencontres perpétue des stéréotypes et nuit à la construction de relations plus authentiques et inclusives. Certaines applications, au contraire, ont préféré retirer la présence de préférence d’ethnicités des profils de leurs utilisateurs pour pallier ce problème. 

 

  • L'incapacité progressive d’interagir en face-à-face

L'utilisation des applications de rencontres pour entrer en contact avec d'autres personnes a radicalement modifié la manière dont les individus se rapprochent les uns des autres. Les interactions en ligne, faciles et spontanées, diffèrent souvent des interactions en personne, et certains comportements en ligne peuvent ne pas être directement applicables dans un contexte en face-à-face.

 

  • Potentiel de tromperie

Le risque de mensonge est un autre inconvénient souvent abordé et médiatisé des applications de rencontres. Il n'est pas rare que certaines personnes se présentent de manière trompeuse ou dissimulent leurs véritables intentions sur ces plateformes. Il existe même des cas de faux comptes créés à des fins malveillantes (qui n'a pas entendu parler du succès de la série Netflix l'arnaqueur de Tinder ?)

 

Par ailleurs, l'étude d'Appinio sur les rencontres et les relations en France a également mis en lumière l'infidélité. En effet, un tiers des participants (soit 36 %) ont déjà souffert d'avoir été trompés dans leurs relations.

 

Petit bonus : une application de rencontres par vidéo américaine, Filter Off, a trouvé une solution intelligente et amusante à ce problème. Ils ont mis en place un système où les escrocs se retrouvent enfermés dans une pièce avec un groupe de robots se faisant passer pour de vrais utilisateurs. Ces robots utilisent l'intelligence artificielle d'OpenAI GPT-3 pour générer des textes semblables à ceux d'êtres humains, mais les escrocs ne peuvent s'associer qu'avec eux. Ce qui rend cette stratégie encore plus ingénieuse, c'est que les escrocs sont également en interaction les uns avec les autres, essayant de s'arnaquer mutuellement. C'est certainement une version très intéressante de l'expression "rencontrer des personnes partageant les mêmes idées”.

 

 

"Langage d'amour" : Comprendre les besoins de la relation

 

Pour construire une relation épanouissante, il ne suffit pas de trouver un(e) partenaire compatible en faisant un simple "swipe" vers la droite. Les langages de l'amour, un concept popularisé par le conférencier américain spécialiste du mariage et de la famille Gary Chapman, mettent en lumière l'importance de comprendre et de satisfaire les besoins émotionnels de l'autre.

 

Selon Gary Chapman, il existe cinq principaux langages de l'amour :

 

  1. Les mots d'affirmation : de gentils mots encourageants expriment l'amour et l'appréciation envers l'autre personne.
  2. Les actes de service : exprimer l'amour en accomplissant des actions qui facilitent la vie de l'autre ou la rendent plus agréable.
  3. Les cadeaux : l'expression de l'amour à travers des cadeaux.
  4. Le temps de qualité : passer du temps ensemble, en se concentrant sur des activités significatives et en ayant des conversations profondes.
  5. Le toucher physique : le contact physique, comme les étreintes, les baisers et les gestes tendres.

 

Chaque individu possède un langage amoureux qui lui est propre, c'est-à-dire une manière spécifique de montrer son affection et des préférences particulières lorsqu'il s'agit de recevoir l'amour de son partenaire.

 

Selon Chapman, en apprenant et en comprenant le langage amoureux de son ou sa partenaire, les personnes peuvent communiquer de manière plus efficace et mieux répondre à leurs besoins émotionnels.

Il convient de souligner que les langages de l'amour ne se limitent pas aux relations amoureuses, mais peuvent également s'appliquer aux relations amicales et familiales.

 

D'après l'Appiniomètre, en France, le langage amoureux le plus répandu est le contact physique, avec 61 % des personnes qui le privilégient. Ensuite, viennent le temps de qualité (57 %) et les mots d'affirmation (44 %).

 

 

 

 

" Comme d’habitude" : Les nouvelles tendances et habitudes dans le paysage des rencontres et des relations

 

Pour cette enquête, Appinio a pu compter sur l'expertise inestimable de Jorge Bueso, Senior Consumer Research et Insights Manager chez Spark Networks, une société internationale dont le portefeuille d'applications premium et freemium ne cesse de croître.

 

 

Jorge Bueso

Les plateformes de rencontres en ligne se révèlent très intéressantes pour les personnes qui recherchent une relation. C’est l’un des trois principaux endroits où les relations formées au cours des 5 dernières années ont débuté. La Saint-Valentin et les autres tendances ne suscitent peut-être pas autant de curiosité, mais il y a un véritable engouement en France autour la recherche de partenaires en ligne.

 

La plupart des personnes sont en couple, et la majorité de celles qui ne le sont pas sont à la recherche d’un(e) partenaire. Les plateformes de rencontre en ligne sont l'un des 5 principaux moyens d'atteindre cet objectif : les Xennials (les millennials les plus âgés et la jeune génération X) notamment s'appuient fortement sur elles. 

 

Au cours des 5 dernières années, les services de rencontres en ligne se sont positionnés comme étant l'un des 3 principaux lieux de rencontre pour les personnes actuellement en couple. Les femmes s’en servent principalement pour trouver une relation sérieuse, mais les hommes sont plus enclins à dire qu'ils les ont trouvés utiles.

 

Il est intéressant de noter que si vous vous êtes rencontrés sur un service de rencontres en ligne, vous êtes plus enclin à célébrer la Saint-Valentin. La proximité et l'apparence / la sympathie sont les principales caractéristiques auxquelles on prête attention sur les plateformes de rencontres en ligne. Pour les femmes et les cohortes plus jeunes, le niveau d'importance est assez faible. Aller au restaurant et connecter sur un plan physique avec son ou sa partenaire semblent être les seules activités prévues pour les personnes qui se sont rencontrées sur des services de rencontres en ligne.

 

 

Mais Jorge a également fourni à Appinio des idées intéressantes et susceptibles d'alimenter la conversation, qui ont été testées dans le Hype Tracker. 

 

Notre Hype Tracker teste le niveau d’intérêt des répondants envers différentes tendances. Le score de notoriété correspond à la proportion des Français qui ont entendu parler de ce sujet, tandis que le score de curiosité indique qui, parmi ceux qui en ont entendu parler, trouve le sujet intéressant. 

 

Plus la bulle est grosse, plus le sujet est populaire. Inversement, plus la bulle est petite, plus le sujet est niche. Le buzz est calculé en comparant la proportion de personnes qui ont entendu parler d’un sujet particulier, régulièrement ou souvent ces derniers temps, par rapport aux personnes qui n’en ont jamais entendu parler.

 

“La plupart des tendances suivies ont des niveaux de notoriété importants (50 %+) mais le niveau de curiosité est assez faible (50 %-). L'identité de genre et l'orientation sexuelle sont les les plus proches de devenir des tendances fortes.”




Notre Hype Tracker montre que les conversations les plus importantes semblaient se dérouler, en février dernier, autour de :

 

  • L'orientation sexuelle 
  • L’identité de genre
  • Le concept de “Sans Valentin”.

 

Vous etes interesses par des concepts tel que l'orientation sexuelle et l'identité de genre ? Jetez un oeil a notre nouvel article "Célébrer la diversité" sur le mois des fiertés et son influence sociale

 

 

 

 

Curieux de savoir comment les différents groupes d’âge voient ces tendances ? Triez les résultats par âge, genre, ou encore statut relationnel dans l'analyseur d'Appinio. 

 

 

 

 

 

 

“ Les Mots bleus” de conclusion :

 

En conclusion, le monde des rencontres et des relations en France est complexe et en constante évolution. Les approches traditionnelles et modernes coexistent dans un paysage façonné par la technologie et l'évolution des normes sociales.

 

Notre étude a permis de mettre en lumière certaines tendances et modèles qui définissent la scène actuelle des rencontres. Nous avons observé comment les gens abordent les rencontres, ainsi que la popularité croissante des applications de rencontres. Nous avons également identifié les inconvénients potentiels associés à ces nouveaux outils.

En fin de compte, l'expert Jorge Bueso a enrichi notre compréhension des rencontres en nous offrant une nouvelle perspective. Ses observations nous ont incités à réfléchir aux dernières tendances dans le monde des rencontres et des relations.

 

 

 

" Dis, quand reviendras-tu" : Vous souhaitez réaliser votre propre étude ?

Curieux de savoir ce qu'Appinio peut vous apporter ? Prenez rendez-vous avec nos chargés d'études.

 

 

Si vous souhaitez découvrir l’étude en détail, téléchargez le rapport complet ici :

 

 

 

 

Vous souhaitez réaliser votre propre étude ?

Curieux de savoir ce qu'Appinio peut vous apporter ? Prenez rendez-vous avec nos chargés d'études

 

 

 

 

Biblio-playlist

  1. L’envie d’aimer - Daniel Levi
  2. Ne me quitte pas - Jacques Brel
  3. Et si tu n’existais pas - Joe Dassin
  4. Elle est d’ailleurs - Pierre Bachelet
  5. Ma préférence - Julien Clerc
  6. Quand on a que l’amour - Jacques Brel 
  7. Language d’amour - Claude François 
  8. Comme d’habitude - Claude Francois 
  9. Les Mots bleus - Christophe
  10. Dis, quand reviendras-tu ? - Barbara 

Améliorez votre stratégie d'études de marché

Recevez les dernières informations, rapports, astuces et autres directement dans votre boîte de réception.

You can call this via showToast(message, { variant: 'normal' | 'error' }) function